L’association

Qui sommes-nous ?

En tant que médecins, nous avons rapidement pris conscience de l’importance de faire de la prévention solaire sur une île telle que la nôtre. 

Il faut savoir que l’ensoleillement à La Réunion est bien plus important qu’en Métropole, avec un indice UV supérieur à 10 en moyenne (14 en été pour 8 dans l’hexagone). On aime notre soleil mais il faut pourtant s’en méfier. C’est pourquoi, depuis 2017, nous avons pour objectif de développer la prévention solaire sur l’île en milieu scolaire et dans la société civile.

Nous souhaitons éduquer et enseigner sur les bienfaits et méfaits de l’exposition solaire. Dans le cadre du PES (programme éducatif de santé), nous sensibilisons les enfants mais aussi les parents, directeurs, professeurs, agents de mairie… pour limiter les risques de cancer de la peau et des maladies oculaires dues au soleil.

Notre histoire ?

Auparavant, les « gramounes » ne sortaient jamais sans un chapeau ou sans un parasol et les pique-niques se faisaient sous les filaos. Aujourd’hui, les comportements ont changé et cela s’en ressent dans les chiffres du cancer de la peau.

En 2005, 20 cas de cancer dûs au soleil avaient été détectés dans l’île. En 2015, 107 nouveaux cas étaient recensés.

De plus, il faut savoir que ce sont les coups de soleil dans l’enfance qui donnent des mélanomes à l’âge adulte. En ciblant les enfants, nous espérons que les nouvelles générations pourront transmettre les bons gestes et comportements à leurs parents.

Moments clés

En 2017, nous avons signé une convention avec l’ARS dans le cadre d’un projet sur la prévention en matière de santé. Cette convention nous a permis d’obtenir un Fonds d’Investissement Régional pour mener à bien  nos missions.

Nous avons aidé la Mairie de Saint-Paul a obtenir 6 préaux pour ses écoles qui ne bénéficiaient pas d’abris pour les enfants.

Le mercredi 27 juin 2018, nous avons signé avec l’Académie de La Réunion, une convention de partenariat pour mieux intégrer la question des risques liés aux UV dans les programmes des écoles primaires. Nous mettons en place des actions validées et financées par l’ARS, inspirées du rapport de l’OMS.