Mesdames, messieurs les professeurs d’école, votre rôle dans la prévention solaire auprès de nos enfants est primordial. Vous en conviendrez avec nous : leur dire quoi faire, c’est bien, leur dire pourquoi, c’est mieux 🙂
C’est pourquoi nous vous proposons cet article pour leur expliquer ce qui est à l’origine de la couleur de la peau, et comment chaque phototype réagit au soleil.

Tous différents

Nous sommes tous par essence uniques. Différent de celui qui est assis à notre droite, différent de celui assis à notre gauche. Différent par nos yeux, par nos cheveux, par notre taille, mais également différent par notre couleur de peau.
Blanche, noire, jaune ou encore café au lait. Mais pourquoi n’avons-nous pas tous la même couleur de peau ?
A cette grande question, la réponse tient dans l’histoire. Et cette histoire s’avère être passionnante…

Historiquement, plus on se rapproche de l’équateur, plus les peaux sont foncées.
Plus on se rapproche des pôles, plus la couleur de peau de ces habitants est claire.
Bien entendu, cette différence de couleurs ne s’est pas faite du jour au lendemain.

Un peu d’histoire

Revenons en arrière de plusieurs millions d’années. A cette époque, nous étions les cousins des chimpanzés et des gorilles, c’est-à-dire des êtres bien plus poilus qu’au jour d’aujourd’hui. Et ce point est essentiel pour comprendre la suite.
Nous vivions essentiellement en Afrique centrale et subissions un climat pouvant être très chaud.
Que s’est-il ensuite passé ? Nous avons au fur et à mesure commencé à perdre notre fourrure pour supporter les changements de température.

La peau, qu’est-ce donc ?

Il faut savoir que notre peau est composée de plusieurs couches de tissus dont une qui se nomme l’épiderme, celle que l’on peut toucher.
Elle contient des pigments qu’on appelle la mélanine. Elle est à l’origine de notre couleur de peau et nous permet de protéger la peau contre les UV du soleil.

Revenons à notre histoire. Notre peau était alors devenue au fil des années presque sans poil car nous vivions en Afrique et la température avait modifié notre pilosité.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les rayons du soleil sont plus élevés dans les pays chauds. La peau a alors dû s’en protéger grâce à la production de mélanine, et sa couleur est donc devenue plus foncée, ce qui minimise l’absorption des UV qui sont nocifs pour notre santé.

Cependant, l’homo sapiens ne s’est pas contenté de rester en Afrique.
Il a voyagé et s’est installé dans d’autres pays comme l’Australie ou l’Asie et bien plus tard en Europe. Oui mais en Europe, il fait beaucoup plus froid.
Et l’Europe ne bénéficie pas de la même exposition au soleil que l’Afrique, notre peau a donc été moins exposée aux UV et a eu tendance à devenir plus blanche.
Voilà à quoi est dûe l’origine de nos couleurs de peau.

Les phototypes

Chaque peau est plus ou moins sensible au soleil. Toutes les peaux ne sont pas égales face à celui-ci. Elles réagissent et bronzent différemment.
En 1975, un dermatologue a décidé de classer ces différents types de peau et leur réaction au soleil en 7 catégories. On appelle ça les phototypes.
Les phototypes sont définis par la carnation, mais également par la couleur des yeux et des cheveux.

· Phototype 0 : Il est très rare. Il s’agit des personnes albinos, ce sont des personnes qui manquent de pigments pour que leur peau se colore.
· Phototype 1 : Ce sont les personnes rousses. Leurs cheveux sont roux, leur peau très blanche. Ils ne bronzent quasiment pas.
· Phototype 2 : Leurs cheveux sont blonds, leur peau est claire. Ces personnes ont presque toujours des coups de soleil et bronzent rarement.
· Phototype 3 : Ces personnes ont des cheveux blonds ou châtains. Leur peau est claire ou parfois mate. Elles ont parfois des coups de soleil mais arrivent à bronzer après une longue exposition.
· Phototype 4 : Ce sont des personnes qui ont des cheveux châtains ou bruns et qui ont une peau mate et des yeux foncés. Ils attrapent peu de coups de soleil et bronzent facilement.
· Phototype 5 : Ce sont des personnes brunes à peau mate, yeux noirs, qui bronzent très rapidement et ont rarement des coups de soleil.
· Phototype 6 : Ce sont les personnes à la peau noire et yeux noirs. Ils n’attrapent quasiment jamais de coups de soleil.

Les élèves arriveront-ils à se situer dans cette classification ?

D’ordinaire, on préconise un indice plus élevé pour les peaux claires (entre le 1 et le 3), moindre pour les peaux foncées (entre le 4 et le 6), et aucune exposition pour les peaux de phototype 0. Mais à La Réunion, les indices UV sont très élevés, c’est pourquoi il est important que chacun se protège efficacement.
Dans tous les cas, il est important d’éviter l’exposition aux heures chaudes (de 10 à 15h).