Vous le savez : il faut se protéger des rayons du soleil, mais ils ne nous facilitent pas vraiment la tâche puisqu’ils ne se contentent pas de toucher une seule partie de notre corps. Yeux, tête, bras, jambes, le soleil nous affecte à différents niveaux. 

Suivez le guide pour bien choisir votre équipement de protection solaire !

Comment bien choisir son chapeau ?

Véritable allié dans la protection solaire, le port d’un couvre-chef n’est pas à mettre de côté, tant il joue un rôle essentiel dans la prévention de coups de soleil et des insolations.

Pour bien le choisir, privilégiez un chapeau qui couvre toute votre tête, pas uniquement une visière. De plus, recherchez-en un qui possède des bords larges et qui protégera aussi vos oreilles et votre cou.

Mais ce paramètre n’est pas le seul à prendre en compte, le tissu a aussi son importance : privilégiez un tissage serré comme la toile qui assurera une meilleure protection contre les UV. Évitez les chapeaux de paille, leurs nombreux trous laissent malheureusement trop de chances au soleil d’atteindre votre peau.

Les meilleures options ?

Dans l’idéal, intéressez-vous aux casquettes et chapeaux anti-UV. En termes de forme, les femmes préfèreront les capelines ou les fedoras, les hommes les bobs ou les chapeaux travellers. Continuons maintenant avec la protection de vos yeux.

Comment bien choisir ses lunettes ?

On a souvent tendance à privilégier les lunettes de soleil pour leur esthétisme et pas pour leur protection !

Porter des lunettes de soleil atténue un éventuel éblouissement et procure à vos yeux un certain confort. Mais savez-vous qu’elles vous préservent d’un danger imperceptible à l’œil nu, à savoir les ultraviolets ?

Tout d’abord, attention : sachez que ce n’est pas parce que les verres sont en apparence teintés qu’ils garantissent forcément la filtration des UV, même si en apparence, ils protègent de la luminosité. Pour ne pas vous tromper, prêtez attention à la catégorie des verres :

Catégorie 0 ➔ verre clair ou légèrement teinté, adapté pour un port à l’intérieur.

Catégorie 1 ➔ verre légèrement teinté, pour une faible luminosité.

Catégorie 2 ➔ verre moyennement teinté, pour une luminosité dite moyenne.

Catégorie 3 ➔ verre foncé, adapté à une forte luminosité solaire (à la mer, à la montagne,…).

Catégorie 4 ➔ verre très foncé, idéal en cas de forte réverbération (ski, activités nautiques, …)  ⚠️ Les lunettes de catégorie 4 sont interdites pour la conduite !

Privilégiez une paire de lunettes de catégorie 3, qui offre une protection très efficace dans la plupart des situations. 

En plus de ces catégories, il est primordial de vérifier que la paire comporte bien la mention CE, qui assure qu’elle respecte la législation européenne au niveau de la protection UV.

Lire notre article « Le ptérygion, une maladie due au soleil »

Et au niveau vestimentaire ?

Rien de mieux qu’une protection vestimentaire pour protéger sa peau !

La plupart des vêtements nous protègent du soleil, en général 80% des UV sont stoppés. L’idéal est de porter des vêtements couvrants pour protéger épaules, buste et membres. 

En fonction du contexte dans lequel on se situe, comme pour les activités aquatiques ou en montagne, le port d’un vêtement anti-UV est fortement conseillé.

Ils sont conçus pour arrêter les rayonnements UV grâce à leurs fibres qui sont généralement synthétiques (polyester ou polyamide) et tissés avec un maillage resserré. Les couleurs sombres sont à privilégier car elles font office de barrière contre les UV.

L’efficacité de ces vêtements est mesurée par un indice nommé Ultraviolet Protection Factor (UPF). Il varie de 15 à 50 en fonction de la protection apportée.

Plus l’indice est important, plus la peau sera protégée contre les rayons du soleil.

Notez que le port de ce type de vêtement ne dispense pas d’utiliser une crème solaire sur les parties découvertes.

Comment bien choisir sa crème solaire ?

Concernant la peau, un seul mot d’ordre : la protection !

Tout d’abord, voici une règle essentielle : plus le niveau d’ensoleillement est élevé, plus la protection que vous choisirez devra être forte. À La Réunion, l’ensoleillement est important toute l’année, il est donc conseillé d’adopter une protection maximale pour votre peau, et ce peu importe le moment de l’année.  

Lors du choix de la crème (ou lait, brume, ou encore huile solaires…), prenez en considération l’indice de protection solaire (IP). Il est indiqué sur tous les tubes de crèmes solaires mais à quoi correspond-il ? Il indique le niveau de protection contre les rayons UVB. Plus l’indice est élevé, plus il y a de filtres de protection et donc, plus votre peau est protégée. 

Pour une protection optimale, il faut privilégier une crème solaire dite « à large spectre » qui protège contre les deux types de rayons solaires : UVA (responsables du vieillissement cutané) et UVB (responsables des coups de soleil et des cancers de la peau). Comment savoir si la crème remplit cette condition ? Vérifiez que les deux mentions “UVA” et “UVB” soient inscrites sur le flacon.

Lire notre article « La crème solaire expliquée aux enfants »

Dans tous les cas, préférez un indice de protection 50 et une exposition en fin de journée ou tôt le matin pour éviter tout risque. De la tête aux pieds, nous avons de quoi nous protéger ! Prendre quelques minutes pour s’équiper avant de sortir au soleil ne relève pas du superflu. Ce n’est pas qu’une question de confort, mais avant tout une raison de santé. L’atout du style n’est pas en reste et l’offre de protection disponible vous permettra, on vous l’assure, toutes les coquetteries 🙂