Pendant que vous vous baignez à la plage, que vous randonnez, que vous pique-niquez, que vous jouez dans le jardin, votre marmaille est exposé aux UV. Particulièrement nocifs sur l’île de La Réunion, il est important pour vous, parents, de montrer les bons gestes. Comment s’équiper avant une sortie en famille ? Quel que soit l’âge de votre Loulou, quelle que soit sa couleur de peau, quel que soit le programme des vacances, par ciel bleu ou nuageux, une protection s’impose. On fait le point sur les indispensables de vos vacances, en fonction des sorties, pour protéger vos enfants.

Les UV à La Réunion, deux fois plus dangereux.

Les méfaits du soleil, les dangers, tout ça, vous connaissez sans doute. Mais est-ce que vous réalisez vraiment ? Notre proximité « géographique » avec le Soleil, et à ses rayons tout au long de l’année, nous expose doublement. En effet, alors qu’un indice UV (échelle définie par l’OMS pour mesurer le niveau de rayonnement UV) de 11 est déjà qualifié d’« extrême », les indices UV relevés à La Réunion peuvent parfois atteindre la vingtaine !

Pour les plus vulnérables d’entre nous, à savoir vos enfants, cela peut avoir des répercussions dramatiques sur leur santé (cancers de la peau) et leur vue (perte de la vision).

Lire notre article « Le guide pour choisir ses protections solaires à La Réunion »

Se protéger à la plage

Se protéger du soleil à la plage à la Réunion

Dans l’eau à admirer les poissons du lagon, ou sur le sable, le risque est élevé. En effet, le phénomène de réverbération accroît considérablement l’intensité des ultraviolets : concrètement, les experts estiment que 20 % à 30 % des UV sont réfléchis par le sable et 10 % par l’eau. Résultat : la peau et les yeux sont hautement vulnérables, surtout pour un enfant.

Pour éviter de passer votre soirée à badigeonner votre marmaille d’aloe vera ou de Biafine pour cause de coup de soleil :

– Privilégiez les sorties plage avant 10h et après 15h. Si vous n’avez pas d’autres choix que d’y aller aux horaires « à risque », installez-vous à l’ombre et sur une serviette plutôt qu’à même le sable, car pour rappel, ce dernier réverbère 20 % des UV. Ce qui veut dire que même sous le parasol vous n’êtes pas entièrement protégés.

Préparez vos enfants avant de partir. Convaincre son enfant de se barbouiller de crème avant d’aller nager peut vite virer au cauchemar. L’idéal est d’appliquer la crème solaire (indice 50) sur les parties découvertes avant de partir. Pas de crème, pas de plage. De même, enfilez lycra, chapeau ou casquette et lunettes de soleil à la maison.

Soyez vigilant. La crème c’est toutes les deux heures minimum, ou systématiquement après chaque baignade.

Se couvrir en randonnée

Se protéger du soleil en randonnée à la Réunion

Le Maïdo, la forêt de Bébour, les cirques de Salazie, Cilaos et Mafate, etc. offrent de formidables « aires de jeux » à nos enfants. Dans les hauteurs de l’île, le soleil tape moins fort. Parfait pour randonner toute la journée ! Enfin c’est ce que l’on pense… Tout comme les nuages à la plage ne vous protègent pas de ses effets néfastes, le frais ressenti en altitude n’enlève rien aux dangers du soleil. Oui, la température baisse mais les indices UV, eux, augmentent. Lorsqu’on se trouve à 1 500 mètres, on subit des rayons UV environ 20 % plus intenses qu’au niveau de la mer.

Si le temps est nuageux, méfiez-vous aussi. Les nuages créent un sentiment de sécurité trompeur (coucou les gros coups de soleil post-randonnée qui nous font souffrir une semaine après). Ils n’empêchent pas les UV de passer, bien au contraire ! Les nuages blancs peuvent même, par phénomène de réverbération, augmenter la puissance des rayons UV jusqu’à + 10 % ! 

Il est donc nécessaire d’adopter les bons gestes pour profiter de la nature sans se « brûler » :

Porter des vêtements couvrants (notamment les épaules),

Appliquer de la crème solaire sur les parties découvertes, et renouveler l’application au minimum toutes les 2h.

Protéger la tête et les yeux avec casquette et lunettes,

S’hydrater (toujours avoir une gourde avec soi).

Lire notre article « Une bonne rando sans craindre pour sa peau »

Et sur la route ?

Nous n’y pensons pas assez mais sur l’île, nous pouvons passer beaucoup de temps sur la route (merci les bouchons). C’est relativement agaçant sans qu’à cela s’ajoute un risque pour votre bébé / enfant. Particulièrement sensibles aux rayons nocifs du soleil, il est bien de penser au pare-soleil lors des trajets en voiture ou d’installer des filtres anti UV sur les fenêtres de votre voiture si elle n’en est pas équipée!

Lire notre article « 5 idées reçues sur le Soleil »

Pour récapituler, la protection solaire c’est partout,  tout le temps et pour tous les types de peau, même lorsque le danger n’est pas flagrant. De la sortie plage / randonnée, au jeu dans le jardin, en passant par le tour du quartier à vélo ou le « barbotage » dans la piscine, votre marmaille est toujours exposé. L’idéal est de préparer un sac à dos avec les indispensables pour protéger votre enfant du soleil. Un véritable « kit solaire » avec lycra, crème solaire, casquette et lunettes à portée de main, en pensant à appliquer la crème solaire au moins 30 minutes avant toute exposition : elle pénétrera mieux et ne coulera pas dans les yeux!